Comme nous avons pû le voir lors de l'installation de l'anti-virus ClamAV, nous avons utilisé un dépôt nommé "debian-volatile". C'est un dépôt un peu particulier en définitive. En fait, il sert essentiellement aux logiciels qui ont besoin d'évoluer très rapidement et qui, par leur criticité, ne peuvent être dans une version instable.

Voici la définition officielle fournie par le projet Debian :
"Certains paquets ont pour objet des cibles très mouvantes comme le filtrage de pourriels et la détection de virus, et même lors de l'utilisation de modèles de données mis à jour, ils ne fonctionnent pas vraiment pour la durée de vie entière d'une version stable. L'objectif principal de volatile est de permettre aux administrateurs système de mettre à jour leurs systèmes d'une façon agréable et cohérente sans avoir les inconvénients liés à l'utilisation d'unstable, et même sans avoir les inconvénients concernant les paquets sélectionnés."

Ce dépôt n'est pas prise en charge par l'équipe officielle de sécurité de Debian mais ne vous inquiétez pas un membre de cette équpe fait aussi partie de l'équipe "debian-volatile".

On y retrouve différents paquets : clamAV, jwhois, firehol etc ...

Pour se tenir informé des évolutions de ce dépôt, n'hésitez pas à vous abonner à la mailing list :
http://lists.debian.org/debian-volatile/

Pour trouver le mirroir le plus proche pour le dépôt "debian-volatile" :
http://www.debian.org/volatile/volatile-mirrors

Pour plus d'informations, allez sur le site officiel : http://www.debian.org/devel/debian-volatile/index.fr.html